Une bière artisanale 100% bio et 100 % locale

Accueil

Bienvenue au hameau de Kerpiton, dans le Morbihan !

C’est ici, sur les hauteurs de l’Etang aux Ducs

que notre histoire commence…

Une bière 100% bio et 100% locale

La Brasserie Kerpiton produit des bières rurales issues de l’agriculture biologique, à Loyat, au cœur du Pays de Ploërmel. Installés dans l’ancienne ferme laitière familiale, notre priorité est de valoriser le patrimoine paysan et le savoir-faire des agriculteurs bretons. Le résultat : des produits qui ont du goût, qui respectent l’environnement et qui rémunèrent décemment fournisseurs, producteurs et revendeurs !

Un réseau de distribution durable

En harmonie avec l’économie de notre territoire, nous distribuons bouteilles et fûts autour de chez nous. La vente directe, depuis la brasserie ou sur les marchés, nous permet de vous rencontrer et de vous écouter au mieux ! Les Amap valorisent les circuits courts. Les cavistes et restaurateurs, véritables professionnels avec qui nous échangeons régulièrement, sauront vous conseiller parfaitement et maintenir un lien social solide.

Tradition et qualité

Blonde, Blanche, Ambrée, saisonnières…  nos bières de fermentation haute, non filtrées, non pasteurisées et brassées à l’ancienne, privilégient la qualité et l’authenticité. Nos matières premières, les malts d’orge et de blé, les fleurs de houblon et les levures de bières, répondent à des critères de sélection stricts. Le développement durable est la clef de voûte de notre philosophie : la Brasserie Kerpiton fonctionne intégralement grâce aux énergies vertes.

Nous vous y attendons les vendredis et samedis après-midi pour vous raconter l’histoire de nos produits et les meilleures façons de les déguster !

Loyat, le «Pays des Sorciers»

Ils sont nombreux, les « Sorciers de Loyat», à crapahuter au nord du Lac au Duc...

L’origine de cette légende moyenâgeuse viendrait d’un groupe de moines un peu allumés, emmenés par un certain Eon de l’Etoile.
Ils auraient semé la terreur en forêt de Brocéliande au XIIe siècle, persuadés d’être l’Esprit-Saint-Incarné, délivrant le Jugement Dernier plus tôt que prévu à de nombreux ermites…

« Ils venaient souvent à Loyat ces Sorciers. Et avant de se disperser, ils dansaient en ronde autour de la Croix Guillotin… », Histoire de Loyat, Abbé Pierre Martin, circa 1901.